A l'abordage !

Les Pirates de Genève est l’équipe de Powerchair football du canton de Genève. Comme au football, le principe est de marquer plus de buts que son adversaire. Ce sport se pratique dans un gymnase, sur un terrain de basket. Les joueurs, en fauteuil équipé d’un pare-choc spécial, font vivre le ballon avec leurs coéquipiers lors d’entrainements et de matchs, qui se jouent à trois joueurs de champ et un gardien.

Le handicap avec lequel vive les joueurs était le seul qui n’était pas encore représenté chez HandiSport Genève. Pourquoi d’autres auraient cette chance de pouvoir jouer et être en compétition et pas eux ?

Daniel Rabina a assisté à une démonstration en France, il pouvait lui-aussi jouer au football. Il a eu à cœur de mettre en place une structure à Genève, en Suisse. Avec de l’aide et suite à des discussions avec HandiSport Genève, Les Pirates de Genève fut fondé.

Daniel Rabina - Les Pirates de Genève

Un mardi dont je me souviendrai

Un mardi, je quitte le boulot à 16h30, saute sur mon scooter direction le cycle du Vuillonnex à Bernex, là où Les Pirates de Genève s’entraine. Forcément, j’arrive en retard, l’entrainement commençant à 16h. Je me fais discret et m’assoie sur un banc.

Un coach, Hermann, dirige l’entrainement. Il donne des conseils, corrige le placement du fauteuil en fonction du destinataire de la passe et fait répéter les gammes : passes, centres, tirs. Les joueurs cherchent à faire les gestes justes, s’appliquent et recommencent les exercices sans rechigner. Tout se passe dans la bonne humeur, il y a même des blagues qui fusent par moment.

Peu de temps après mon arrivée, Hermann fait un pause et rassemble tout le monde au centre du terrain ; joueurs, accompagnants et moi y compris.

« Il fait beau, ça ne peut que aller ! »
Ismael

La discussion commence, Hermann veut s’assurer que tout le monde va bien, s’inquiète de leur journée, à savoir si ça n’a pas été compliqué et si quelqu’un souhaite avoir un entrainement en conséquence. De mémoire, pas un ne s’est plaint de sa journée, tout le monde était heureux.

Il aborde aussi le fait qu'en ce jour l’effectif est réduit. En effet, deux accompagnants manquent à l’appel et il faut savoir que deux personnes c’est égal à deux bus, donc plus de joueurs disponibles. C’est là que je me suis vraiment rendu compte que les difficultés rencontrées dans ce sport sont aussi au niveau de l’organisation.

Ensuite vient la présentation de chaque joueur, qui, chacun leur tour prennent la parole : Ryan, Ismael, Gwendal, Daniel et Lionel.

« On va devenir des stars ! »
Daniel

Vient ensuite mon tour. Daniel me demande qui je suis alors je me présente et fais de même pour United Heroes : notre but, leur page profil sur notre site et l’enchère proposée par le Servette Football Club pour les soutenir. S’ensuit un cri de guerre « hip hip hip…hourra » et l’entrainement repris.

Je tiens à remercier chacun d’entres eux pour leur accueil ainsi que de m’avoir permis d’assister à leur l’entrainement et me ferai un plaisir de revenir. J’ai adoré la passion et la bonne humeur qu’ils ont tous dégagé.

 

Aidez-les à devenir des stars et suivez-les en aimant leur page Facebook :

Les Pirates de Genève 

 

Ajouter un commentaire

Aller sur le site